Fin des tests d’écrêtement de puissance chez les expérimentateurs !

C’était le 3ème et dernier hiver durant lequel plus de 200 expérimentateurs de SOLENN testaient le dispositif d’écrêtement de puissance à leur domicile.

IMG_0666.JPGPlus de 200 foyers expérimentateurs ont participé à la troisième et dernière campagne d’écrêtement de puissance comprenant 8 tests, de novembre 2017 à mars 2018.

Les tests étaient concentrés sur deux pointes quotidiennes de consommation : le soir entre 17h et 20h et sur la pointe méridienne de 11h à13h.
La puissance électrique disponible pour les foyers a été réduite de 60 à 80% par rapport à la puissance souscrite, avec un seuil minimum disponible de 2 kVA.

L’expérience ressentie par les expérimentateurs est un élément essentiel observé lors de ces tests. Certains foyers ont indiqué leurs difficultés à adapter leur consommation ou à changer leurs habitudes.

La fin de cet hiver a également été l’occasion de tester un algorithme de prévision de la consommation qui tenait compte des enseignements des tests des hivers précédents. Dans le cadre de la mise en place d’un écrêtement de puissance, cet algorithme est essentiel pour prévoir la consommation des ménages et adapter le coefficient de modulation de puissance.

 vert.PNG

 

 

 

 

Rappel sur l’écrêtement : l’écrêtement correspond à la modulation de la puissance électrique disponible dans le logement.
Dans l’expérimentation SOLENN, il est testé comme solution alternative au délestage (coupure totale dans un secteur) en cas d’événement exceptionnel mettant à mal le système d’approvisionnement en électricité des consommateurs.Cette solution solidaire, amenant à une réduction de puissance chez l’ensemble des foyers concernés, permet de maintenir le fonctionnement de certains appareils électriques de première nécessité en attendant le rétablissement de l’électricité.

 Bleu.PNG